Miko reprend le torréfacteur de café Sas

Deux entreprises campinoises fusionnent et se complètent l’une l’autre. Miko fournit principalement le marché out-of-home, alors que SAS s’adresse au marché de la vente au détail. Bientôt, les deux voisins seront hébergés ensemble dans le bâtiment qui sera construit sous peu par Miko à proximité de l’autoroute de Turnhout.

Miko, le spécialiste du service café coté à l’Euronext Bruxelles, a annoncé le 4 novembre 2021 qu’il reprenait son collègue torréfacteur campinois SAS.SAS, située à Beerse près de Turnhout, réalise un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros avec quelque 100 employés. SAS est spécialisée dans la production d’une large gamme de produits café. Outre les paquets de 1 kg et 250 g, elle produit également des capsules, des dosettes, des sachets, des filtres à café, etc.. L’accent est mis sur le marché des marques de distributeur, en particulier la vente au détail. SAS possède également une entreprise de vente en gros de café qui opère dans la grande région de la Campine. 

Frans Van Tilborg, CEO du groupe Miko : « SAS est un collègue torréfacteur avec lequel nous travaillons depuis de nombreuses années pour certains produits de café spécialisés. C’est un acteur très respecté sur le marché du détail. Alors que Miko s’est historiquement concentré sur le marché hors foyer, les entreprises, les restaurants et les institutions, SAS a depuis longtemps une position forte dans le commerce de détail. Ainsi, nous créons une belle complémentarité.

Une toute nouvelle usine

Nous avons l’intention de construire une toute nouvelle usine de torréfaction à côté de l’autoroute à Turnhout. Ce nouveau bâtiment est situé à 5 km du site actuel de Miko, et à 9 km de SAS. Une base idéale pour tout notre personnel. Avec l’acquisition de SAS, les volumes que nous torréfions et emballons vont plus que doubler. Par conséquent, nous pouvons rapidement évoluer vers une exploitation saine de la capacité de notre nouveau bâtiment. C’est une belle synergie entre nos entreprises campinoises. Nous pensons que le nouveau bâtiment sera pleinement opérationnel d’ici trois ans. »  

Dominic Sas de SAS ajoute : « Nous sommes heureux d’être accueillis par notre voisin et collègue torréfacteur Miko. Lorsque Miko a conçu le projet de créer une nouvelle usine de torréfaction, nous semblions prédestinés à nous parler et à trouver un accord. Pendant toutes ces années où nous avons été voisins, nous avons fait preuve d’un respect mutuel pour le professionnalisme de chacun et surtout pour les valeurs familiales tout aussi fortes de l’un et de l’autre. Nous sommes fiers que SAS soit entre les mains sûres et chaleureuses de Miko.

Le prix d’achat convenu dans le cadre de l’opération a été fixé à 6,5 x l’EBITDA (consolidé) de SAS qui s’élève à environ 1,9 million d’euros.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*