Les camions du groupe Detry reviennent en région verviétoise

Retour sur le Plateau de Herve pour la flotte du groupe Detry, originaire d’Aubel : mi-février les 29 camions du groupe feront route vers la Mitoyenne, à Welkenraedt. Ils quittent donc le site de Bierset à Grâce-Hollogne.

Grande transhumance pour la société D-Trans, une des cinq du groupe Detry, actif dans la charcuterie. Mi-février, ses 29 camions jetteront l’ancre sur le site de l’entreprise XPO, dans des anciens entrepôts de Mond. Un retour sur le Plateau après le bref épisode Bierset (Grâce-Hollogne), qui avait suivi une première et très longue période aubeloise.

« On doit s’adapter à la demande du client. Il y a une demande de développement pour une zone de stockage plus importante et il y a un développement de l’activité transport. À Welkenraedt, on va avoir 1.800 m² de plate-forme logistique et 600 m² d’espace de stockage. De l’autre côté, on avait 800 m² au total… », explique Valérie Minet, directrice marketing et communication du groupe Detry.

Une relocalisation qui a été accueillie de manière très positive par une bonne partie des membres du personnel, dont beaucoup habitent la région. Ceux-ci se rapprochent dès lors de leur lieu de travail, tout en restant près d’un point d’entrée autoroutier.

25 % de sel en moins

Ce déménagement n’est pas tout. En effet, la gamme de produits évolue. « Beaucoup de choses sont en préparation », explique Valérie Minet. Des nouveautés orientées « solutions saines et équilibrées », avec le moins d’additifs possible. Un premier produit a déjà débarqué dans les rayons : des filets de poulet contenant 25 % de sel en moins qu’avant. On peut déjà les trouver dans certains magasins, notamment du groupe Carrefour.

Le groupe Detry emploie actuellement 465 personnes, réparties en cinq sociétés recentrées sur la charcuterie. Outre la grosse unité de production de charcuterie d’Aubel, on en compte une à Bastogne, pour les produits typés Ardenne, et une à Izegem, où l’on produit des pâtés, essentiellement pour l’exportation. Les deux dernières sociétés du groupe se chargent de la logistique (D-Trans, qui fait mouvement à Welkenraedt) et des services (marketing, comptabilité…).

Trois entités

Jusqu’au début de cette année, le groupe était plus imposant encore. En effet, en octobre 2019, 56 ans après la création du groupe, on avait annoncé une scission en trois entités, à l’actionnariat distinct. Outre la fabrication de charcuterie relevant de la branche Henri Detry, on distinguait désormais le commerce de détail, avec des boucheries et des supermarchés franchisés, sous la houlette de la branche Édouard Detry et les activités de grossiste en charcuterie, fromages et autres plats préparés, sous le nom de Fermette Food Group, avec la branche familiale Depuydt à sa tête.

This post is also available in: frFrançais

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*