Le programme d’efficacité énergétique de BENEO réduit de 40 % les émissions de son usine d’Oreye

BENEO, leader mondial dans le domaine des ingrédients fonctionnels, a annoncé une réduction de 40 % des émissions spécifiques de carbone dans ses installations à Oreye, grâce au renforcement des mesures prises en matière d’efficacité énergétique. Aujourd’hui, bien à temps pour le début de la campagne de chicorées 2020, et suite à un investissement de 11 millions d’euros, une turbine à gaz et une chaudière à récupération de chaleur nouvellement installées sont désormais pleinement opérationnelles.

Le programme d'efficacité énergétique de BENEO réduit de 40 % les émissions de son usine d'Oreye

Le système améliore considérablement la production d’électricité de BENEO à Oreye, permettant à l’usine de produire 5 mégawatts supplémentaires par an, et de devenir ainsi un exportateur net d’énergie.

Energie

« Le fonctionnement intégré de notre nouveau système de turbine à gaz est la dernière étape d’un important programme d’efficacité énergétique qui a débuté en 2012 à Oreye, avec pour objectif de réduire les émissions spécifiques de carbone. À ce jour, nous avons atteint une réduction totale de 40 % » explique Philippe Dumont, Administrateur Délégué de l’usine. « Grâce à l’intégration de technologies de pointe dans notre production existante de vapeur et d’électricité, nous avons pu réaliser des gains considérables en termes d’efficacité énergétique et de rendement.»

La planification du projet pour ce système de pointe a commencé en 2017. En plus des équipements, d’importants travaux de génie civil ont été entrepris : démontage de certaines parties de l’ancien bâtiment et montage de la structure métallique du nouveau bâtiment au cœur de l’usine. La turbine à gaz a été lancée en mode pilote en août 2019 et est à présent en mesure de tourner à plein régime.

Une baisse nette des émissions de CO₂

Ce programme a permis une réduction significative de l’impact de l’activité industrielle sur l’environnement grâce à une baisse nette des émissions spécifiques de CO₂. « Nous prenons les défis du changement climatique très au sérieux », déclare Philippe Dumont. « Le développement durable est une pierre angulaire de notre stratégie opérationnelle et BENEO s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050, conformément à ce que prévoit le pacte vert pour l’Europe (Green Deal) de l’Union européenne. Notre usine orétoise contribuera à cet objectif grâce à un ensemble de solutions, dont une proportion croissante d’énergie renouvelable. »

Oreye

Dans son usine d’Oreye, BENEO produit depuis 1992 des fibres prébiotiques et naturelles à partir de racines de chicorée, en utilisant une méthode douce d’extraction à l’eau chaude. Les fibres diététiques inuline et oligofructose ainsi obtenues peuvent être utilisées dans divers produits de boulangerie, des céréales de petit-déjeuner, des produits laitiers, de la confiserie et dans l’alimentation pour nourrissons. L’usine est fière de son héritage ancré dans l’agriculture locale depuis plus de 130 ans. Aujourd’hui, 700 agriculteurs de la région ont un contrat avec BENEO pour la chicorée et l’usine d’Oreye emploie 300 personnes.

L’initiative de développement durable de BENEO à Oreye fait partie d’un investissement total de 61 millions d’euros en Belgique au cours des 12 derniers mois. Le groupe a également annoncé un investissement de 50 millions d’euros dans son usine de Wijgmaal dédiée à la production d’amidon de riz.

This post is also available in: frFrançais

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*