Le géant français Roullier acquiert le pâtissier Alysse Food

Alysse Food, le producteur 100% familial de muffins, bagels et brownies installé à Seneffe change de mains. C’est le géant français Roullier qui acquiert Alysse Food.

Actif dans la production et la transformation chimique de nutriments et d’aliments pour plantes et animaux, Roullier (2 Md€ de chiffre d’affaires 2019- ) est également présent dans l’agroalimentaire via sa filiale Pâtisseries Gourmandes(Pâtisseries Gourmandes – 144 millions d’Euroes et Colibri – 6 millions d’euros). Le groupe breton renforce aujourd’hui cette activité à la faveur de l’acquisition du belge Alysse Food, un producteur indépendant de pâtisseries d’inspirations américaines.

Pour Samuel Kupchik, le CEO d’Alysse Food c’est là la fin d’une aventure de plus de vingt ans. Dans laquelle l’homme avait investi une passion débordante.

Arrivé d’Ukraine en 1974 à l’âge de 27 ans, cet ingénieur civil en mécanique décidait de se lancer un pari un peu fou: ouvrir un Deli new-yorkais à Bruxelles, à la croisée entre restauration rapide et nourriture juive de l’est revisitée à l’américaine.

Alysse Food

On est alors aux débuts des années 90. Après avoir démarré dans sa cuisine, puis déménagé dans un petit atelier vu l’engouement et racheté les parts de son associé de l’époque, le nouveau patron officialise le nom, Alysse Food, et décide qu’il logera l’activité de l’entreprise en pleine ascension à Seneffe – sous l’effet des subsides européens accordés dans le cadre du programme Objectif 1 –, et ce, quelques mois avant le passage à l’an 2000.

Le reste appartient à l’histoire. La société s’agrandit rapidement. Et finit par compter deux sites de production dernier cri – la construction du second remontant à 2012 -, occupant quelque 24.000 mètres carrés désormais. De quoi permettre à la société de produire quotidiennement quelque 60 tonnes de muffins, brownies, cupcakes et bagels à ce jour.

60 tonnes/jour

Alysse Food produit quotidiennement quelque 60 tonnes de muffins, brownies, cupcakes et bagels.

Et ce, aussi grâce à l’aide depuis quelques années maintenant des fils de Samuel, Joseph et Alain, qui ont eux aussi embarqué dans l’aventure. Le premier reprenant la direction de l’usine de Seneffe, le second, le marketing et les ventes, avant de bifurquer pour se lancer dans un projet entrepreneurial avec Ba.Ba Bagel Bakery, une boulangerie de bagels située sur la chaussée de Waterloo à Ixelles.

Mais voilà, l’opportunité était là. Et a donc été saisie.

Source: L’Echo et Capital Finance

This post is also available in: frFrançais

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*