L’alimentation bio, future gagnante de la crise?

Une enquête indique que les consommateurs européens accorderaient la priorité à une alimentation saine et et à une réorganisation de leurs dépenses pour les prochaines semaines. Les économies affecteraient d’abord les articles de mode.

La période de confinement a naturellement bouleversé les habitudes des consommateurs et leur schéma de dépenses. BCG s’est intéressé à trois des principaux marchés européens pour tenter d’obtenir une idée de leur comportement à venir. Alors que l’Italie et la France pratiquent un confinement des plus stricts, les mesures sont un peu moins sévères au Royaume-Uni.
25%

Produits d’alimentation frais et biologiques

L’étude révèle que 25% des personnes interrogées affirment vouloir dépenser davantage pour des produits d’alimentation frais et biologiques. Il s’agirait là d’une des conséquences de l’enfermement forcé des dernières semaines, qui pousse une partie des consommateurs à manger et à vivre plus sainement.

Dans cette logique, les producteurs de vitamines et de compléments alimentaires, ainsi que les entreprises actives dans le secteur des soins de santé préventifs, devraient également voir leur chiffre d’affaires augmenter à court terme, selon le BCG.

Source: L’Echo

Lisez plus

This post is also available in: Nederlands (Néerlandais) Français

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*