La robotisation est un moyen important pour la durabilité de l’industrie alimentaire

L’industrie alimentaire rattrape son retard, cesdernières années, sur le plan de la robotisation, écrit ABN Amro dans unrapport. Il s’agit à partir de plusieurs points de vue d’une bonne nouvelle,certainement dans le cas de la durabilité.

Le retard de l’industrie alimentaire est dû à un certain nombre de facteurs, selon le rapport. C’est ainsi que les exigences en matière d’hygiène, posées aux robots, sont beaucoup plus importantes que pour d’autres adaptations industrielles.

Mais dans l’optique que la robotisation peut diminuer les coûts opérationnels augmentent rapidement. Par une vitesse sur le plan de l’intelligence artificielle (IA), big data et la mécanique trouvent actuellement une place différente. D’après le dernier rapport de l’IFFR, 2016 429 nouveaux robots ont été vendus à des entrepreneurs de l’industrie alimentaire : un doublement par rapport à 2015, quand  en étaient vendus 200. Cette augmentation est plus importante que dans tous les autres secteurs aux Pays-Bas.

This post is also available in: Français

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*