Godiva vend des entreprises au Japon et en Corée du Sud

Le chocolatier belge Godiva a vendu certains actifs à MBK Partners dans le cadre d’une stratégie mondiale visant à multiplier par cinq le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Selon les termes de la transaction, MBK achètera les activités de vente au détail et de distribution sur quatre des plus de 100 marchés de Godiva: le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et les droits futurs de développer la Nouvelle-Zélande.

La transaction, qui devrait s’achever en milieu d’année, concerne les biens de consommation courante, le commerce numérique, la vente au détail (pour le Japon et la Corée du Sud) et plus de 300 magasins de vente au détail, ainsi que le site de production Godiva à Bruxelles qui fournit des produits à ces clients. marchés. Tous les marchés restants de plus de 100 ans continueront d’être détenus et exploités par Godiva.

Bien que les termes de l’accord n’aient pas été divulgués et que leur réalisation dépende des approbations nécessaires, Godiva Chocolatier conservera la propriété exclusive de la marque sur tous les marchés mondiaux une fois qu’elle sera réglée, accordant ainsi une licence perpétuelle à MBK Partners. Godiva continuera à s’approvisionner en produits en Belgique, ainsi qu’en production aux États-Unis et dans ses filiales à Istanbul, en Turquie.

«Depuis 2008, nous sommes très satisfaits des performances de Godiva, qui a presque doublé son chiffre d’affaires et le nombre de magasins opérant dans le monde. Nous continuons de voir un formidable potentiel de progression pour cette marque», a déclaré Murat Ulker, président du propriétaire de Godiva, propriétaire de Godiva. Yildiz Holding.

«Réalisant le potentiel qui nous attend, nous avons mené, avec le leadership de Godiva, un examen stratégique afin d’explorer de nouvelles manières de générer les flux de trésorerie nécessaires pour alimenter cette croissance robuste. Cette transaction est une solution idéale qui donne l’élan nécessaire pour alimenter l’expansion dans d’autres domaines à fort potentiel de notre portefeuille. »

«Nous sommes convaincus que cet accord est une solution gagnante pour tout le monde», a ajouté Annie Young-Scrivner, PDG de Godiva. «Cela nous donne la flexibilité financière dont nous avons besoin pour exécuter notre stratégie de croissance à cinq volets en accélérant les efforts sur les marchés nouveaux et existants et en soutenant le plan d’ouverture de plus de 2000 cafés dans le monde, tout en préservant notre héritage belge, notre qualité et notre savoir-faire artisanal qui ont permis de: rendre notre marque emblématique. “

Parmi les différents marchés de Godiva, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande possèdent collectivement l’une des plus fortes valeurs de marque et comprennent plus de 300 magasins de vente au détail, faisant de ces régions les domaines les plus attractifs pour la monétisation. Au Japon, Godiva bénéficie de près de 90% de notoriété et est la première marque de commerce de détail du pays, avec le temps passé en magasin le plus important, selon une étude menée en 2017 par le Journal de marketing Nikkei.

Dans le même temps, Yildiz voit une opportunité non réalisée pour la marque qui, associée à l’injection de capital, d’infrastructure et de capacités de MBK Partners, devrait générer un retour sur investissement important.

Source: news-asia.fr

This post is also available in: Français

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*