FruitVegetablesEUROPE fait quatre propositions spécifiques à la Commission européenne

FruitVegetablesEUROPE fait quatre propositions spécifiques à la Commission européenne pour contribuer à la durabilité du secteur des fruits et légumes et minimiser les conséquences de la crise sanitaire, sociale et économique actuelle produite par COVID-19.

Fruits et légumesEUROPE a envoyé une lettre au commissaire à l’agriculture et au développement rural, M. Janusz Wojciechowski, afin d’exprimer la profonde inquiétude des secteurs concernant la crise COVID-19 et son impact négatif sur le secteur européen des fruits et légumes.
Dans cette lettre, FruitvegetablesEUROPE indique que les perturbations du marché européen sont réelles et que des mesures adéquates doivent être adoptées et mises en œuvre tant que les crises sociales et économiques créées par la pandémie COVID-19 ne seront pas terminées. Par conséquent, afin de contribuer à la durabilité du secteur et de minimiser les conséquences de la crise sanitaire, sociale et économique actuelle, FruitvegetablesEUROPE a fait quatre propositions spécifiques à la Commission européenne :

  1. Mettre en place des mesures exceptionnelles et temporaires de soutien aux producteurs de fruits et légumes de l’UE.
    FruitVegetablesEUROPE propose de recourir à un mécanisme d’assistance financière temporaire de l’Union. Les mesures devront être similaires à celles mises en place pour atténuer l’effet négatif de l’interdiction russe en 2014. Ces mesures de soutien sont bénéfiques pour garantir des niveaux de prix adéquats sur le marché de l’UE et sont également cruciales pour rétablir l’équilibre du marché et corriger les graves perturbations qui ont eu lieu pendant l’interdiction russe.
  2. Modifier les règlements applicables aux organisations de producteurs, notamment les dispositions relatives à la mise en oeuvre des programmes opérationnels. La limite du soutien financier de l’Union devrait être portée à 70 % du montant du fonds opérationnel.
    La modification permettra d’améliorer les budgets approuvés, en rendant les ajustements plus flexibles et en permettant l’inclusion de certains coûts que les producteurs ne pourront pas faire en raison de la situation exceptionnelle créée par le COVID-19.
  3. Assurer que les travailleurs saisonniers puissent se déplacer pour travailler dans des professions critiques.
    FruitVegetablesEUROPE se félicite des orientations pratiques de la Commission pour assurer la libre circulation des travailleurs critiques. En ce sens, FruitVegetablesEUROPE considère qu’il est très important de mettre en place un certificat européen commun de détachement afin que le travailleur puisse circuler librement entre les différents pays. L’élaboration d’un certificat européen de détachement, identique pour chaque État membre, permettra d’éviter d’éventuelles interprétations erronées par les différents États membres.
  4. Intensifier les pourparlers diplomatiques afin de rouvrir le marché russe aux producteurs européens de fruits et légumes.
    FruitVegetablesEUROPE considère que, aujourd’hui plus que jamais, l’UE et la Russie devraient parvenir à un accord pour rouvrir le marché russe aux produits de l’UE.
    Juan Marín, président, a déclaré : « Depuis quelques semaines, nous vivons des moments difficiles à cause de la pandémie COVI-19, qui fait souffrir le monde entier. Cette situation nous fait comprendre que, plus que jamais, il est temps de mettre en évidence le rôle crucial que joue le secteur agroalimentaire européen ».
    a souligné Alba Ridao-Bouloumié, secrétaire général : « Il est temps pour l’UE d’intensifier les discussions diplomatiques entre l’UE et la Russie afin de rouvrir le marché russe. La réponse à cette crise sanitaire, sociale et économique mondiale doit être européenne. Ainsi, l’UE devrait s’engager à proposer des mesures à l’échelle européenne qui rassureraient les marchés, les producteurs et les consommateurs de l’UE ».

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

This post is also available in: nlNederlands (Néerlandais) frFrançais

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*