Février sans supermarché un nouveau défi


On connaissait le mois sans alcool, le mois sans viande et le mois sans déchet: voici que nous arrive de Suisse le mois « sans supermarché ». L’opération, qui commence ce vendredi 1er février, vise notamment à encourager le circuit court. 

« Février sans supermarché » est le nom du nouveau défi qui tente de s’installer en Belgique. Le concept: 28 jours sans passer par Delhaize, Colruyt ou encore Carrefour mais privilégier les commerces indépendants et locaux. Lancée en février 2017 à Neuchâtel, l’opération s’est d’abord étendue à la Suisse romande, puis à la France l’année suivante. Quelque 20.000 personnes ont participé à la précédente édition, selon les chiffres de Leïla Rölli, à l’origine de l’opération et fondatrice du site internet « En Vert Et Contre Tout ». Le défi vise aussi à soutenir les petits producteurs, favoriser la vente en vrac, repeupler les marchés ou encore réapprendre à n’acheter que l’essentiel. Il entend enfin dénoncer « le sur-emballage », le kilomètre alimentaire qui explose les scores ou les politiques de prix qui écrasent les petits producteurs.


Comme en Suisse et en France, différents groupes régionaux ont été créés pour la Belgique sur Facebook. On en compte aujourd’hui six (Bruxelles, Charleroi, Gand, Liège, Malines et Namur) mais ce chiffre pourrait encore augmenter. Tout un chacun peut en effet postuler pour créer un groupe dans sa région. Jean-Christophe Caron, à l’origine du groupe Facebook « Vivons bien, vivons belges », qui, soutenu par plus de 15.000 membres, entend promouvoir l’économie locale dans une démarche éco-responsable, gère également le groupe. Depuis plusieurs jours, il propose aux membres de partager leurs adresses préférées dans les différents communes de la capitale: marchés, épiceries bio, etc. Au cours du mois, les participants pourront également s’y informer sur le « zéro déchet », apprendre à faire leur savon et leur pain. (rp)

This post is also available in: Français

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*