Un foyer de 1.500 contaminations a été détecté dans l’abattoir ‘Tönnis

Un foyer de 1.500 contaminations a été détecté dans l’abattoir ‘Tönnis’ de Rhénanie du Nord-Westphalie. Les autorités ont reconfiné le secteur concerné. Le taux de transmission du coronavirus connaît un rebond inquiétant en Allemagne.

Reconfiner. L’ensemble des pays touchés par le coronavirus Sars-Cov-2 redoutent ce scénario, alors qu’en Europe, la plupart des États ont relâché la bride ces dernières semaines. L’Allemagne a traversé la première vague d’infections avec moins de dégâts que la plupart de ses voisins. Elle a rapidement pris le contrôle de l’épidémie, a confiné avec parcimonie et a déconfiné plus rapidement que de nombreux autres pays européens.

Le taux de transmission du virus : 2,76

Mais voilà, de nouveaux signes inquiétants se sont manifestés ces derniers jours. Le taux de transmission du virus (le R0, ou le nombre moyen de personnes que contamine une personne infectée) est soudainement reparti à la hausse. Il atteignait 2,76 ce mardi 23 juin, selon l’institut de santé publique Robert Koch, référence en la matière en Allemagne. Cela signifie que 100 personnes infectées contaminent en moyenne 276 personnes.

Gütersloh

Ce rebond rapide de l’épidémie est attribué à des foyers locaux très actifs. Et notamment l’un d’eux, détecté dans un grand abattoir de l’arrondissement de Gütersloh. Sur les 6.000 personnes qu’emploie l’entreprise de transformation de viande Tönnies, près de 1.500 ont été testées positives au coronavirus. Seuls 24 cas ont été confirmés chez des personnes n’y travaillant pas.

Face à l’ampleur du foyer de contamination, le dirigeant de la région de Rhénanie du Nord-Westphalie Armin Laschet n’a eu d’autre choix que de reconfiner la zone. « Nous allons réintroduire un confinement dans l’ensemble de l’arrondissement de Gütersloh », qui compte environ 360.000 habitants, a-t-il annoncé.

Plus tard dans la journée, un deuxième reconfinement a été annoncé. Il concerne un canton de plus de 200.000 habitants dans l’ouest du pays.

Tests massifs

Il s’agit de la première région du pays à réintroduire des restrictions. Les nouvelles mesures entraîneront la fermeture des salles de sport, cinémas et des bars, ainsi que l’annulation d’événements. Elles seront en vigueur au moins jusqu’au 30 juin.

Une campagne massive de tests est prévue. Les écoles étaient déjà fermées depuis le 17 juin. Des centaines de policiers ont également été déployés dans la région pour veiller au respect des mesures de quarantaine imposées aux plus de 6.000 travailleurs de l’entreprise, mais aussi en vue d’apporter une assistance. Des interprètes en polonais, roumain et bulgare seront aussi envoyés sur place, de nombreux employés étant originaires d’Europe de l’Est. L’arrondissement de Warendorf prévoit également de réintroduire certaines restrictions.

Source: L’Echo

This post is also available in: frFrançais

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*